https://g.page/r/CVGroOnY4F-AEBM/review https://g.page/r/CVGroOnY4F-AEBM/review
top of page

LA COMPTABILITÉ DU MICRO-ENTREPRENEUR


Aujourd'hui, j'aborde un sujet que tout micro-entrepreneur doit connaître afin d'être en règle, la comptabilité. Je ne vais pas vous parler de plan comptable, de bilan ou de compte de résultat car le micro-entrepreneur a la possibilité de tenir une comptabilité dite "simplifiée" ou "allégée". Rien ne vous empêche de tenir une comptabilité classique si vous êtes suffisamment à l'aise avec cela mais en terme d'obligation légale, le micro-entrepreneur est simplement tenu de remplir un livre des recettes et un registre des achats. Vous pensez certainement que le registre des achats n'a aucune utilité car en micro-entreprise on ne peut rien déduire et on est simplement taxé sur notre chiffre d'affaires brut. Cependant, la tenue d'un registre des achats peut s'avérer utile en cas de dépassement du seuil de la franchise en base de TVA (voir mon article sur la TVA en micro-entreprise). En effet, si vous dépasser ce seuil et que vous devez collecter la TVA auprès de vos clients, vous pouvez également la déduire lors de vos achats chez vos fournisseurs. En cas d'achats importants, il est possible que la TVA déductible soit supérieure à la TVA collectée. Ainsi, vous bénéficierez d'un crédit de TVA à reporter le mois suivant sur votre déclaration ou selon l'option de TVA choisie, demander son remboursement en fin d'année. Mais pour cela, il faudra pouvoir produire les justificatifs de vos achats (factures fournisseurs originales) et qu'ils correspondent à votre registre des achats. Concernant votre livre des recettes, il devra quant à lui correspondre au chiffre d'affaires que vous déclarez tous les mois ou tous les 3 mois (selon l'option choisie lors de la création de votre activité).

➡️ Livre des recettes

Vous devez tenir à jour un livre des recettes encaissées. Vous devez enregistrer chronologiquement les recettes et indiquer les informations suivantes :

  • Références des pièces justificatives (numéro des factures, notes)

  • Montant

  • Identité du client

  • Mode de règlement (chèque, espèces, virement, autres)

  • Facultatif mais pratique lors de votre déclaration de CA, indiquer la catégorie de revenus (ventes, prestations de services "BIC" ou "BNC")

☑️Il est nécessaire de faire le total de vos recettes tous les 3 mois.

☑️Pour les ventes aux détails et les services rendus à des particuliers, vous pouvez inscrire dans votre livre de recettes les informations correspondantes de manière globale en fin de journée dès lors que leur montant unitaire est inférieur à 76 €.


⚠️Attention, si vous êtes commerçant ou fournisseur de prestations d'hébergement, une fois enregistrées, vos écritures ne peuvent pas être modifiées.⚠️

➡️ Registre des achats

Il doit contenir le récapitulatif chronologique par année du détail des achats que vous avez effectués dans l'exercice de votre activité. Vous devez indiquer les informations suivantes :

  • Références des pièces justificatives ( n° factures, notes)

  • Montant

  • Identité du fournisseur (facultatif)

  • Mode de règlement (chèque, espèces, virement, autres)


➡️ Vous avez la possibilité de tenir vos registres de l'une des manières suivantes :
  • Sous forme papier (livres comptables vendus dans le commerce)

  • Télécharger des modèles officiels

  • Utiliser un logiciel comptable


👇À retenir :  

👉Le registre des achats et le livre des recettes peuvent être tenus sous format électronique.

👉Vous devez conserver les informations du livre de recettes et du registre des achats durant 10 ans à

partir de la clôture de l'exercice comptable concerné (du 1er janvier au 31 décembre pour le micro- entrepreneur) Le même délai s'applique aux pièces justificatives.

👉Il n'y a pas de sanction en cas de non-tenue du registre des achats ou du livre de recettes.

En revanche, en cas de faux (exemple : inscription de fausses informations sur un registre) ou d'usage de faux (exemple : utilisation de registres falsifiés pour obtenir un prêt auprès d'une banque), vous vous exposez à une sanction pénale pouvant aller jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et 45 000 € d'amende.

Dans mon prochain article, j'aborderai la facturation et les différents postes et éléments qui doivent figurer sur vos documents (devis, facture, acompte) et l'application au régime de la micro-entreprise (comment indiquer ses prix en franchise en base de TVA, mentions obligatoires, ...) Comme toujours, je vous remercie de me laisser un avis ou un commentaire ci-dessous. A bientôt ! Valérie


92 vues2 commentaires

2 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Jun 04
Rated 4 out of 5 stars.

Bonjour.. article intéressant, merci.

Pour qu'il réponde totalement à mes questions, il aurait peut être fallu donner une liste de logiciels gratuits a utiliser

Like
Replying to

Bonjour,

Je prends note de votre suggestion. Cependant, ce blog n'a pas pour vocation de faire de publicité (même pour des logiciels gratuits).

De plus, il me semble peu judicieux de recommander tel ou tel logiciel sans l'avoir testé.

Bonne journée 😉

Like
bottom of page